logo
European Weighing Industry
Newsletter Numéro #6 - Décembre 2015
English version
Versión Española
Versione Italiana
Wersja Polska

Réunion avec la Commission Européenne 30/11/2015

Le LMG s’est une fois de plus réuni avec la Commission Européenne le 30 novembre dernier. La personne qui conduisait la réunion était à nouveau Mr. Hanekuyk de la Commission, assisté de Mr. Gorka, Responsable de l’Unité C/4 qui traite du marché interne, ainsi que de son adjoint et d’un assistant.

L’ordre du jour était principalement la question des logiciels et la position du CECIP concernant le Guide 7.2. Le CECIP a souligné que l’informatique en cloud allait poser un grave problème, et que la Commission devait garder cela à l’esprit pour l’avenir. Le CECIP officialisera cette déclaration dans un courrier adressé à la Commission.

À l’ordre du jour figurait également la question de la transition du 20 avril. Le CECIP a d’abord demandé ce que la Commission envisageait de faire concernant le risque déjà présent de la non finalisation de certaines procédures de certification en cours. Malheureusement, la Commission a clairement dit que toute démarche non finalisée avant le 20 avril ne sera pas terminée après la date butoir. Pour de tels cas, Mr. Hanekuyk a recommandé un recours légal pour recouvrir les pertes financières encourues individuellement.

En troisième lieu, le CECIP a sensibilisé la Commission au fait que la situation lors de la maintenance des instruments ne sera pas claire après le 20 avril. Pour ce cas précis, la Commission nous a assuré qu’il sera toujours possible dans le cadre de la Directive EN45501:92 de faire des changements mineurs sur un instrument qui restera pour autant certifiable. Cependant, nous devons toujours être vigilants sur le niveau de réparation et de changements effectués, car l’instrument peut être considéré comme nouveau, ce qui rendrait alors la nouvelle directive EN 45501:2015 applicable.

Enfin, le CECIP a soulevé la question de la grande différence entre les inspections et les requis en Europe concernant les pré-emballés. La Commission était d’accord avec nous. Elle a indiqué qu’elle allait examiner la possibilité d’une procédure de surveillance du marché harmonisée, bien que dans ce domaine l’accent sera mis principalement sur le produit fini plutôt que sur les requis concernant les instruments de pesage.

Friedrich Trosse
Secretary General of CECIP

 

Groupe ICG

Le 08 octobre 2015, le groupe ICG a été provisoirement constitué par un vote unanime du Conseil d’administration du CECIP. Ce groupe existait auparavant au sein du LMG, puis a été externalisé pour alléger la charge de travail du LMG et améliorer la coopération internationale. Le Conseil a aussi décidé d’élire Roland Nater au poste de président de ce nouveau groupe du CECIP si celui-ci est formellement accepté à l’Assemblée Générale. Ceci fait de lui le troisième président d’un groupe de travail permanent avec le LMG et le BTG. Les autres membres du groupe sont:
  • Karlheinz Banholzer; Sartorius
  • Markus Heseding; VDMA (DE);
  • Hans-Günter Heil; VDMA (DE);
  • Ian Turner; UKWF (UK);
  • Friedrich Trosse; CECIP;
La première réunion de ce groupe s’est tenue à Frankfort pour discuter des grandes lignes de la coopération. Ces grandes lignes peuvent être consultées sous ICG 15 XXX. Elles ont été approuvées par le Conseil d’administration. Elles contiennent les règles de base de l’établissement d’une coopération, son objectif et la définition de l’information qui est partagée durant la coopération.

De plus, en cas de coopération, une lettre d’intention a été rédigée ; elle peut être consultée sous XXX . Elle contient les priorités d’information et spécifie quelle information sera échangée et quelle information ne le sera pas. La lettre d’intention fera l’objet d’un accord et sera finalement signée par le CECIP et l’organisation partenaire.

L’objectif de l’échange est principalement la coopération dans le domaine de la métrologie légale, ce qui conférera au CECIP et ses partenaires plus de poids lors des réunions avec l’OIML.

L’ICG a également pour but d’améliorer et de coordonner la coopération avec les organismes partenaires, que ce soit au niveau international avec le CWIA, JMIF ou SMA, ou au niveau européen avec FARECOGAZ et CECOD.

Le groupe ne sera cependant qu’une entité de conseil et de coordination. Toutes les décisions concernant les groupes coopérants et l’étendue de la coopération appartiennent au Conseil d’administration.

Ainsi, malgré un pouvoir limité, l’ICG aura un contact plus rapide et plus direct avec nos partenaires, ce qui garantira de meilleurs résultats des coopérations et renforcera le réseau collaboratif du CECIP.

 

Réunion UNIFE – Promouvoir la compétitivité de l’Industrie Ferroviaire Européenne 13/10/2015

Voici de bonnes nouvelles pour les fabricants d’équipements de pesage sur rail. Lors de la réunion de l’UNIFE, l’Union des Industries Ferroviaires Européennes, les représentants de la Commission Européenne ont annoncé une forte augmentation du soutien apporté à l’Industrie Ferroviaire Européenne. D’après l’UNIFE, ce secteur est également en expansion mondiale, une croissance exponentielle.

La réunion a démarré par le discours de Lutz Bertling, Président de l’UNIFE, dans lequel il a souligné la croissance mondiale de l’industrie ferroviaire, avec un taux moyen de 2,7% au cours des dernières années. L’Amérique Latine a vu tout particulièrement un accroissement des investissements dans son industrie ferroviaire avec une augmentation récente moyenne de 6%, suivie par l’Asie qui affiche une croissance de 4%.

L’UNIFE considère cependant cette situation critique car les autorités nationales, particulièrement chinoises et japonaises sont très protectionnistes de leurs industries ferroviaires. Mr. Bertling a insisté sur le fait qu’il espérait que la Commission Européenne maintiendrait un esprit d’égalité vis-à-vis de l’accès aux marchés publiques au moment de négocier ses accords de libre-échange avec les États-Unis et les pays d’Asie. Le marché chinois est particulièrement intéressant car la Chine construit près de 100 kms de voie à grande vitesse par semaine.

Mais, particulièrement en Chine, l’accès aux marchés publiques est quasi impossible et les entreprises européennes ont de plus en plus de difficultés à concurrencer China Rail, de loin l’acteur ferroviaire local majeur depuis sa création en 2013. Cette entreprise est fortement soutenue par l’état, leur lobbyiste principal étant le Premier Ministre du Gouvernement chinois en personne.

L’intervenant suivant était Martina Werner, de Kassel, membre du Parlement Européen pour le groupe socio-démocrate allemand. Sa région d’origine est traditionnellement une des zones les plus concernées par l’industrie ferroviaire, aujourd’hui le siège des usines Siemens, Alstom et Bombardier.

Martina Werner a abordé deux points concernant l’industrie ferroviaire : Tout d’abord elle a souligné les bénéfices environnementaux de l’utilisation du train autant pour nos besoins personnels qu’industriels.

Cependant, elle a également reconnu la nécessité de forts investissements pour la maintenance et le développement des réseaux ferroviaires. Elle a donc encouragé une coopération politique à tous les niveaux pour lever des fonds européens et pour que les fonds nationaux soient dédiés en plus grande part à l’industrie ferroviaire. Il est par contre regrettable de voir qu’elle préconise ces mesures pour le bénéfice premier des constructeurs ferroviaires et, uniquement dans un deuxième temps pour son infrastructure. Les fonds devraient être principalement employés à chercher comment réduire les cycles de vie des produits ferroviaires et ainsi compenser le fait que l’industrie européenne soit désavantagée par sa main-d’œuvre coûteuse. Cela dit, ces mesures peuvent tout de même amener un accroissement des demandes en équipement de pesage ferroviaire, car moins le transport sera cher, plus il sera susceptible d’être utilisé. D’ailleurs, la Commission Européenne a déjà promis des fonds plus importants pour le budget de l’industrie ferroviaire. Il est possible que cette tendance se confirme avec l’étude que la Commission réalisera au printemps 2016 sur l’industrie automobile, celle-ci ayant perdu un certain poids par rapport à l’industrie ferroviaire du fait de ses récents scandales.

Pour conclure, les représentants de l’industrie ferroviaire ont retiré de cette réunion un optimisme mesuré, pouvant au moins espérer une certaine croissance.

Pour plus d’informations, vous trouverez le communiqué de presse de l’UNIFE en cliquant sur ce

Friedrich Trosse
Secretary General of CECIP

 

JMIF Meeting

Les 23 et 24 juin 2015, le CECIP a rencontré 45 délégués de la Fédération Japonaise des Instruments de Mesure - Japanese Measuring Instrument Federation (JMIF).

La délégation du CECIP comprenait le président de l’ICG Roland Nater, Markus Heseding et Hans-Günther Heil, ainsi que le président du LMG Karlheinz Banholzer.

De nombreux fabricants de balances et de capteurs étaient également présents, ainsi que des représentants de l’Institut de la Métrologie Légale Japonais - Japanese Institute for Legal Metrology (NMIJ), du Ministère de l’Économie du Japon et de l’association du contrôle qualité japonaise - Japanese Association for Quality Control (JQA).

L’objectif principal de la réunion était de renforcer les liens entre les deux associations, la coopération lors des réunions de l’OIML, et la collaboration sur les sujets de métrologie légale spécifiques à l’Europe et au Japon.

Après des discussions fructueuses, le CECIP a invité le JMIF à participer, via une délégation, à l’Assemblée Générale 2016 à Vienne pour mieux connaitre le CECIP dans son ensemble et ainsi approfondir notre coopération.

 

Réunion CWIA 29/09/2015

Friedrich Trosse, Secrétaire Général du CECIP

Le 29 septembre, le CECIP a rencontré une délégation de l’Association du Pesage Chinoise -Chinese Weighing Industry Association (CWIA) - au siège du VDMA à Frankfort. La délégation du CECIP comprenait les membres du nouveau Groupe de Coopération Internationale. La délégation CWIA se composait de Liu Xiaohua, président du CWIA, Gavin Sheng, Responsable du Département Exposition du CWIA, et Liu XInmin, Vice-Président de l’Association de la Métrologie Chinoise.

Les principaux sujets soulevés ont été la représentation des intérêts des industries du pesage au sein de l’OIML, ainsi que l’alignement avec les activités conjointes au Salon Chinois, Interweighing. De plus, les participants se sont accordés à échanger de l’information avec les acteurs légaux présents en Chine et en Europe.

CWIA a été créée en 1983. Depuis lors, elle s’est lentement mais sûrement séparée du Ministère compétent pour devenir une association plus indépendante et orientée vers le commerce. Selon Mr. Liu, cette évolution sera complète d’ici 2018.

L’association compte environ 500 membres, ce qui représente à peu près 50% de toute l’industrie chinoise du pesage. L’industrie chinoise se compose principalement de fabricants d’équipements, bien qu’il y ait aussi certains négociants parmi les membres de l’association.

CWIA estime le niveau d’exportation de l’industrie chinoise du pesage à environ 1.2 milliard de dollars.

La loi Métrologie de 1985 est en cours de révision et de grands changements sont pressentis. Cependant, il n’existe toujours pas de version officielle. Le CWIA informera CECIP des évolutions futures.

Enfin, le CECIP a invité le CWIA à l’Assemblée Générale à Vienne en 2016, et le CWIA nous a conviés à leur évènement majeur de 2016, le Salon “Interweighing”.

 

UVV Syndicat des fabricants de balances de la République Tchèque

Daniel Šťastný Président de l’UVV, Vice-président du CECIP

L’UVV est une association professionnelle regroupant des entités légales traitant de la production, de la vente et du service sur des balances. L’Association a 17 membres, représentant la majeure partie de l’industrie du pesage en République Tchèque. L’UVV a été créée par l’accord fondateur du 30 novembre 1994, et a rejoint le CECIP le 17 mai lors de sa 46e Assemblée Générale.

L’objectif principal de l’association est de regrouper des acteurs clés du marché du pesage avec des institutions gouvernementales et professionnelles. Nous souhaitons fournir une plateforme à tous les membres et professionnels pour qu’ils partagent des informations sur le pesage et l’acquisition du poids. Notre tâche première est de soutenir nos membres en leur fournissant de l’information professionnelle pour les assister dans leurs transactions quotidiennes.

L’UVV a la structure suivante:

L’Assemblée Générale (AG) qui a lieu chaque année est l’entité décisionnaire et applicative la plus importante.

Les décisions clés sont prises par un vote des membres une fois par an durant l’AG.

La gestion des associations appartient au conseil qui est constitué du président, de trois vice- présidents et du secrétaire général.

Tous les membres du Conseil d’administration sont élus lors de l’Assemblée Générale.

L’Association collabore étroitement avec l’Institut de la Métrologie Tchèque (www.cmi.cz) et le Bureau tchèque des normes, de la métrologie et des tests (www.unmz.cz). L’UVV commente les nouvelles normes, lois et règlementations sur leurs mises en œuvre pratiques. Nous sommes actuellement en cours de discussion sur les requis de mise en service des dispositifs de points de vente électroniques connectés à des instruments de mesure non-automatiques. Nous essayons de trouver une façon raisonnable d’appliquer le Guide WELMEC 2.3 sur le marché tchèque avec le CMI. Notre but principal est de surveiller l’application des Directives européennes nouvelles ou révisées à la législation tchèque. Notre sujet actuel de travail est l’application du nouveau cadre légal (New Legal Framework).

L’UVV-CR joue également un rôle éducatif. Nous fournissons à nos membres de l’information à jour sur les sujets de métrologie. Nous organisons régulièrement des conférences et des réunions sur divers sujets, invitant des experts dans tous les domaines métrologiques et industriels. Nous organisons également des formations spécifiques telles que le calibrage des IPFNA, la vérification légale, l’application des Directives Européennes, etc. Nous collaborons étroitement avec des organisations professionnelles locales comme l’association de calibrage tchèque (membre d’Eurocal) ou la société métrologique tchèque. Parmi les résultats de ces collaborations, on peut citer des publications telles que le Guide Pratique de l’utilisation des IPFNA en vente au public, les guides de calibrage pour IPFA et IPFNA, etc.

L’UVV-CR est un membre actif du CECIP au niveau international. Nos représentants participent régulièrement aux activités du CECIP. Nous collaborons étroitement aussi avec l’association slovaque des fabricants de balances avec qui nous échangeons des informations sur la législation et les activités professionnelles. Nous participons aux réunions et aux assemblées générales des deux organisations.

L’UVV est toujours prête à soutenir les acteurs professionnels du pesage qui arrivent sur le marché tchèque en leur fournissant de l’information locale spécialisée sur le pesage et la métrologie. Nous sommes ouverts à tous types de coopération raisonnable dans les domaines du poids ou du pesage. Pour mieux nous connaitre, visitez notre site Internet: www.uvvcr.cz ou nos locaux.

 

Succession de Barbara Morales Pascual au poste de Secrétaire Générale du CECIP

Urs Widmer, Président de CECIP

Chers membres,

Notre Secrétaire Générale ayant récemment eu un enfant, elle est désormais en congé maternité.

Ainsi, pour nous assurer de conserver un fonctionnement de base (assistance aux groupes de travail, information, organisation, Newsletters, Assemblée Générale, etc) en collaboration avec le VDMA de Bruxelles – nous avons cherché une solution de remplacement temporaire, trouvée en la personne de Friedrich Trosse.

Friedrich possède un diplôme en droit européen de l’université de Maastricht, Pays-Bas. Il a les qualifications nécessaires, compte tenu de ses compétences commerciales et de son stage au VDMA de Bruxelles durant le premier semestre 2015. Il parle allemand, anglais, néerlandais et italien. Friedrich a pour but de rester au CECIP au moins jusqu’à ce que nous en sachions plus sur les projets de Barbara.

Friedrich et Barbara ont passé ces deux derniers mois ensemble pour un transfert de compétences en tant que Secrétaire Général. Nous adressons nos meilleurs vœux de bonheur à Barbara et sa famille, et tous nos vœux de réussite à Friedrich.

 

© 2009 - CECIP